Free delivery on orders over 180.00 € tax incl.

Nos pratiques viticoles

Dans un souci d’amélioration et de conservation de nos sols, nous avons mis en place durant l’été, et pour la deuxième année, des engrais verts. Il s’agit d’un semis de légumineuses, de céréales et de crucifères réalisé à l’aide d’un semoir fabriqué de toutes pièces par Emmanuel. Leurs présences éviteront de laisser le sol nu, l’enrichir, le protéger de l’érosion et étouffer les mauvaises herbes. Une fois fauchée, les plantes vont se décomposer en attirant et favorisant de nombreux organismes qui vont s’en nourrir.

Les vers de terre viendront eux aussi se nourrir des matières en décomposition et vont également aérer la terre en creusant des galeries.

Les verres de terre ont droit eux aussi à leur festin !

Ces plantes bio permettent de conserver un sol performant et vivant, et de décompacter naturellement le sol. Une véritable avancée !!

Pour nous, toutes ces actions ne sont que la continuité de ce que nos parents, grands-parents ont mis en place quelques années auparavant. Et c’est un réel plaisir de voir nos vignes fleuries de septembre à mars. Si vous avez l’occasion de passer à Passenans, nous vous y emmènerons volontiers.

Pour vérifier l'activité biologique de sols, nous avons enterré un slip en coton bio dans nos rangs de vignes à 15 cm de profondeur le 15 mai et les avons déterrés le 15 juillet. Pendant ce temps la flore microbienne et macrobienne a bien vécu...il ne reste plus que l'élastique du slip. Cela signifie que le sol fonctionne bien et que la matière organique est facilement assimilable par la vigne. La productivité de la vigne est donc assurée à plus ou moins long terme (hors mis les accidents climatiques bien sûr). Le sol est vivant. Nous sommes ravis de voir ce résultat ci. Cela fait 5 ans que nous travaillons avec des engrais naturels, que nous enherbons nos vignes totalement et depuis 2 ans nous avons supprimé le désherbant. Nous referons des tests régulièrement pour voir l'évolution de nos sols.

Nous travaillons nos sols depuis notre installation, mais depuis 2018 nous n'utilisons plus de produits chimiques pour supprimer l'herbe qui concurrence la vigne. L'herbe concurrence la vigne en général, mais nous partons du principe que dans la foret, la prairie, naturellement l'herbe est présente. C'est pour cela que nous enherbons tous nos rangs de vigne. A l'exception d'une bande de 40 centimètres entre les pieds de vigne, l'endroit où se trouve les racines de la vigne. Nous travaillons cette partie au tracteur, à la pioche et avec les chevaux comtois. C'est un travail long et fastueux dans le Jura car la météo n'est pas clémente. Les épisodes pluvieux sont fréquents. L'herbe pousse en continue. A vrai dire ce sont les Montbéliardes qui sont les plus heureuses! 

L'enherbement de nos sols permet de conserver toute la flore micro et macroscopique du sol; ceci est en cohérence avec notre travail des engrais verts.